L’inaction est plus risquée que l’action : développement commercial

L’inaction est plus risquée que l’action :

et si la peur était (trop) souvent un frein du développement commercial ?

Qui n’a jamais repoussé un coup de téléphone, un mail, une rencontre de peur d’un retour négatif ? Sans parler de cette peur insurmontable, suffisamment présente pour devenir un frein dans nos démarches commerciales. Mais n’est-ce pas plutôt un problème de comportement ? Ne sommes-nous pas un peu trop négatif ? Cette maladie franco-française n’a-t-elle pas déteint sur nos capacités à vendre ?

Quel risque prend on à rappeler un client ? Au pire, une réponse négative. C’est donc le début d’une négociation ;-) Au mieux une suite à notre démarche commerciale.

Tous ceux qui réussissent essayent ! Ceux qui n’essayent pas ne réussissent pas !

C’est aussi simple que cela. Alors, que faites-vous pour réussir ?

Positivez ! Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide est un art de vivre qui fait toute la différence dans une démarche commerciale.

Acceptez les échecs ! On apprend principalement de ses échecs. Plus que de ses victoires. Posez-vous la question : pourquoi cela n’a pas fonctionné ? Répondez. Modifiez votre mode de fonctionnement.

Réessayez ! Encore et encore. Pour affiner votre modèle. Choisissez l’ambition plutôt que la médiocrité. Vous avez essayé mais cela n’a pas fonctionné ? C’est toujours mieux que de ne pas avoir essayé. Vous n’aurez pas de regret à avoir !

Guillaume DEVIANNE
Guillaume DEVIANNE
Dirigeant de laboita[ID] et conférencier, passionné de marques et de tendances. Le marketing est une source plaisir et d'efficacité.
Derniers articles
Contactez-nous

Nous sommes toujours à votre écoute pour échanger sur nos activités.

Not readable? Change text. captcha txt
commerce magasin stratégie commerciale et digitalStratégie digitale Nantes Vannes